Des histoires Des enfants

conte, chanson, jeu, film … la complète médiathèque de vos enfants

This content shows Simple View

On n’est pas que des parents !

Depuis que votre bébé est né, ça tangue dans votre couple : fatigue, disputes, incompréhension, sexualité en berne … Vous avez du mal à passer du statut d’amants à celui de parents. D’où une période de crise que l’on appelle, le baby-clash.
Qu’est-ce qui rend le couple si fragile à l’arrivée de l’enfant ? Comment recoller les morceaux si tout explose ? Peut-on ressortir plus forts de cette crise ?

Le baby-clash, c’est la pénurie des trois « s » : Sommeil, Sexe, Sortie.

Le « s » de sortie : Cela devient compliqué de sortir et de SE RETROUVER ! Vous n’avez pas de papis et mamies disponibles et vous hésitez à faire appel à une collégienne de 15 ans, alors voici la solution (parisienne pour le moment) : La cabane aux étoiles. Le concept est très simple : Vous allez au resto pendant que vos enfants passent une soirée entre copains (accueil, repas, diverses animations, collation, coucher).

Le deuxième « s » : bien souvent, on dit que les querelles se délient sur l’oreiller … Alors j’invite tous les baby-clasheurs et baby-clasheuses à suivre le coaching sexuel de Vanessa Lope. Elle y traite avec élégance, réalisme et un brin d’humour, la libido de l’après-grossesse. Il y a de bonnes pistes pour agrémenter le tout.

Mais ces deux premiers « s » ne tiennent pas la route sans le troisième « s » : le sommeil. Ce qu’il manque cruellement les premiers mois, c’est cela : DORMIR. Mais comment faire ? Il pleure tout le temps, quand il a mal au ventre, quand il a mal aux dents, quand il est fatigué … tout le temps ! Voici une phrase qui revient souvent au début : « Il faut que tu dormes quand il dort ». Mais quand il dort (enfin), c’est l’heure de la lessive, des courses et du ménage ! Alors voici la solution : C’est Alfred & Poppins ! Une baby-sitter le dimanche matin avec des croissants, c’est possible ! Vous pouvez régler en chèque emploi service et vous bénéficiez d’un crédit impôts de 50 %. Et si jamais vous ne saviez pas quoi mettre sur votre liste de naissance, cela marche aussi sous forme de chèque cadeau !

Je vous propose également ici quelques livres et un film qui parlent d’amour et de baby-clash :

 

premierbebe

 

Premier bébé : L’année où tout a changé

Beaucoup d’ouvrages traitent de l’arrivée du premier enfant … mais rares sont ceux qui le font sous cette forme-là ! Premier bébé, l’année où tout à changé … est une bande dessinée qui suit Agathe et Bastien, « un couple de Parisiens largement trentenaires », dans leur vie de tous les jours. À travers les soucis qu’ils rencontrent et les questions qu’ils se posent, communs à de nombreux nouveaux parents, ils vont apprendre à vivre avec bébé et à gérer le quotidien : grands-parents, nounou, problèmes de couple …
Les sujets, très actuels, sont abordés avec une bonne dose d’humour. La deuxième partie de l’ouvrage est un carnet de bord, dirigé par le pédiatre Philippe Grandsenne. Il a pour but de guider les jeunes parents dans leur nouvelle vie.

31sMhqJZvSL._SL500_AA300_
Il est où mon papa ? : L’enfant, le couple et la séparation

Aujourd’hui, les couples se séparent de plus en plus tôt, avec des enfants de plus en plus jeunes. Forte de ses quarante-cinq ans d’expérience, la pédiatre Edwige Antier choisit dans ce livre d’alerter sur la souffrance de ces jeunes enfants qui n’ont parfois pas encore la possibilité de dire avec des mots : « Il est où mon papa ? ». Elle propose aux parents de les accompagner dans ce qu’il convient de dire et de faire avec leurs petits de façon personnalisée, en fonction de leur schéma familial.
Un livre-outil qui aidera les parents à affronter l’épreuve de la séparation avec le moins de heurts possible pour leurs enfants et pour eux-mêmes. En écho à cet ouvrage, Edwige Antier, députée, a déposé une proposition de loi à l’Assemblée nationale pour que toute demande de divorce de parents ayant des enfants de moins de 16 ans soit précédée d’un entretien avec un médiateur familial.

 

 

41CW1MwYjML._SL500_AA300_
Faire l’amour – Pour éviter la guerre dans le couple

« Le couple au long court n’apparaît pas toujours comme le lieu de l’épanouissement sexuel. Pourtant le lien affectif fort qui le fonde peut être un formidable ingrédient du désir. Non, les années qui passent ne sont pas les fossoyeurs de la sexualité, à condition de faire son deuil de la phase passionnelle… et de ne pas s’endormir ! ». La sexualité est ce qui distingue le couple d’un duo d’amis. Toutefois, elle n’a pas toujours occupé la même place. Pendant des siècles, l’acte sexuel était essentiellement destiné à la reproduction et à la canalisation des pulsions masculines, au sein d’une alliance d’intérêts. L’amour s’est invité petit à petit dans la danse, entraînant la naissance du couple romantique, sans pour autant qu’il soit question d’épanouissement sous la couette. Il faut attendre la révolution des années soixante-dix pour voir l’avènement d’un duo basé sur le plaisir sexuel. Et aujourd’hui ? Le couple est devenu un joyeux mélange de l’ensemble de ces strates antérieures : il se soude autour d’une volonté d’avoir des enfants, et donc de fonder une famille, il est à la recherche d’un amour romantique, d’une sexualité réussie, auxquels il ajoute l’épanouissement personnel. Un programme alléchant, mais pas toujours évident à tricoter dans notre société actuelle.
Comment « chouchouter sa sexualité » pour une vie de couple sereine et équilibrée ? Le Dr Ghislaine Paris, sexologue et psychosomaticienne, tord le cou à de nombreuses idées reçues avant de proposer une série de pistes pour que les atouts de la maturité prennent le pas sur la passion des débuts de la rencontre amoureuse.

 

 

41EX4BBJ8HL._SL500_AA300_
Jamais seuls ensemble : Comment vivre à deux en restant différents

Les liens qui unissent un couple peuvent triompher des difficultés. L’amour est un sentiment fort, aux ressources insoupçonnées. C’est un cheminement à deux reposant sur une relation de confiance mutuelle, la communication et l’attention que nous portons à l’autre.
Parce qu’une relation de couple épanouie est essentielle à notre bonheur, Jacques Salomé nous guide sur la voie d’un amour vivant. Ce psychosociologue, spécialiste de la communication, nous donne des conseils simples et concrets pour des échanges plus riches et harmonieux.

 

 

519C8U3a+4L._SL500_AA300_
Petit cahier d’exercices des couples heureux

Malgré les difficultés de la vie à deux, le couple apparaît encore aujourd’hui comme le meilleur style de vie et la meilleure garantie de bonheur. Certains couples sont heureux le temps de la séduction et de la lune de miel, d’autres savent le rester à plus long terme. Tomber amoureux est relativement aisé. Construire un couple qui saura poursuivre dans la durée, survivre à la baisse de la passion, gérer les nombreuses sources de conflits insolubles et passer à travers les moments critiques inévitables de la vie a deux exige beaucoup plus que de la chance.
Yvon Dallaire a voulu, en rédigeant ce cahier, rendre accessible au plus grand nombre de couples et de célibataires, les données des recherches scientifiques sur les couples heureux afin d’augmenter leur pourcentage à long terme.

 

 

51szbArVKFL._SL500_AA300_

Un heureux évènement

Rémi Bezançon filme deux amoureux (Louise Bourgoin et Pio Marmaï), leur insouciance et l’arrivée de leur bébé comme le fruit d’un amour sans nuage. Une décision prise, dans un élan d’amour, un baiser, « j’ai envie d’un enfant de toi … alors fais le moi. » Ça c’est pour le conte de fée. La réalité, c’est la gifle : le plan suivant plonge avec Louise Bourgoin dans la cuvette des toilettes. Nausée. « Un heureux évènement ». Le film joue avec la formule. Alternance entre le romantisme des premiers instants et la brutale surprise de la réalité qui apparaît avec son lot de désagréments et de déceptions. Surgissent tour à tour les doutes, la déprime, une mère pas toujours à la hauteur, une belle-mère glaçante … et la culpabilité : « J’ai pas le droit d’être malheureuse, un bébé c’est censé être la plus belle chose au monde non ? » se demande la jeune mère en proie à un violent baby blues. Tandis que le sens se voile et que les associations ne lui sont d’aucun secours, elle tente de faire face, souvent seule.
Le titre est un clin d’œil moqueur à une formule établie. Le film de Rémi Besançon, adapté du livre d’Eliette Abécassis, scrute avec subtilité les rapports familiaux à l’endroit précis où les conventions éclatent.



Mon enfant est hypersensible : comment transformer cela en force ?

Chaque jour, les enfants sont confrontés à une multitude d’expériences, d’émotions et de découvertes … Si la plupart d’entre eux vivent ces événements sereinement, les enfants hypersensibles les expérimentent avec une intensité hors norme …

Être souvent à fleur de peau, vulnérable aux ambiances ou aux émotions, n’est pas forcément une pathologie. Chopin, qui a su traduire dans ses Nocturnes toutes les subtilités d’une âme déchirée, était-il un malade dépressif ? Le poète Keats serait-il aujourd’hui diagnostiqué « personnalité évitante » dans nos services psychiatriques ? La question se pose lorsqu’on découvre aujourd’hui le monde des hypersensibles tels qu’ils se décrivent et s’encouragent (notamment sur Internet) face à une société qui les comprend mal.

Hypersensible, votre enfant l’est peut-être ! Si, depuis toujours, il ne supporte ni le bruit ni l’agitation ; s’il est très susceptible, prenant de plein fouet la moindre remarque désagréable, et si, quand il entre dans une pièce, il « scanne » intérieurement les zones d’inconfort potentiel, tout laisse à penser que votre enfant fait partie de ces 15 à 20 % de la population mondiale qu’une psychologue américaine, Elaine Aron, a décrits et commencé à étudier dès le début des années 1990.

Se définissant comme hypersensible elle-même, cette Californienne (auteure du livre culte Ces gens qui ont peur d’avoir peur), souffrait d’être trop rapidement prise pour une timide, une introvertie ou une dépressive. Son symptôme majeur : elle avait besoin de plus de temps que ses comparses pour observer attentivement les situations et surtout bien réfléchir avant d’agir. Du coup, elle vivait chaque événement avec beaucoup plus d’intensité que la moyenne et était facilement bouleversée, une vulnérabilité que son entourage ne comprenait pas forcément.

À travers ses recherches, Elaine Aron s’est rendu compte que sa manière de traiter l’information avait tout d’une stratégie de survie. Contrairement à la timidité, qui est probablement d’origine culturelle, cette hypersensibilité serait selon elle une caractéristique innée. « Les biologistes ont découvert que ce trait existe aussi chez la plupart des animaux, des poissons aux primates », explique-t-elle sur son site internet.

Revers positifs de la médaille : l’extrême intuition des hypersensibles, leurs formidables capacités d’empathie et leurs talents artistiques.

Pour Elaine Aron, l’une des clés du bien-être des hypersensibles est justement de ne pas chercher à vivre comme des personnalités lambda. « Vous avez besoin de plus de temps de récupération, calculez-le dans votre agenda ; vous êtes particulièrement vulnérable à la caféine, évitez-la … Et dites à votre entourage que vous avez besoin de plus d’encouragements que la moyenne », précise-t-elle à ses congénères. Particulièrement prisés, ses conseils aux parents d’enfants qui souffrent d’hypersensibilité : « Veillez à toujours sanctionner avec douceur et gentillesse ».

Voici un test en ligne qui vous permettra de savoir si vous ou votre enfant, êtes hypersensibles : Test d’Elaine Aron.

Voici également quelques idées d’activités et de jeux qui peuvent permettre aux enfants hypersensibles d’exprimer leurs émotions librement à travers un art. Tous les artistes, quelque soit leur spécialité, sont forcément des hypersensibles. Alors, n’hésitez pas à révéler les talents de votre enfant !

J’ai aussi sélectionné quelques livres qui pourraient plaire à votre petit hypersensible :

 

51ef5rBGoEL._SX385_

 

Le temps des émotions

Tu entends le tonnerre gronder : le ciel est en colère. Tu vois le soleil briller, on dirait qu’il sourit ! Et la pluie qui tombe, c’est un nuage qui pleure ?
Dans cet ouvrage, aux textes poétiques et aux dessins doux et harmonieux, votre enfant découvre les émotions en association avec le temps qu’il fait. Il peut ainsi mieux comprendre ce qu’il ressent et l’exprimer.

 

41SX2UEf+9L._

Calme et attentif comme une grenouille : La méditation pour les enfants …

Les enfants d’aujourd’hui sont souvent agités, dispersés, stressés. Comment les aider à s’apaiser ? Comment leur apprendre à se concentrer ?
La méditation est un outil simple et efficace. Elle s’adapte parfaitement aux besoin des petits et leur procure des bénéfices immédiats. Ce livre original et plein de charme propose de brefs exercices pour tous les jours. Ecoutez un extrait de méditation !

 

51VHMYT6DJL._SX385_

Des larmes au rire : Les émotions et les sentiments dans l’art

Un livre pour découvrir l’art sous un angle thématique. A travers un tour du monde d’œuvres de tous genres, styles, époques et civilisations, c’est à la contemplation d’une véritable fresque humaine que nous convie l’auteur. Plus de trente émotions telles que le découragement, la détresse, la tendresse, le tourment, la surprise, la sérénité ou la fierté sont ainsi rassemblées et commentées.
Ce grand livre à la couverture cartonnée, aux livrets cousus et au papier de qualité se savoure. L’émotion transmise par ces œuvres splendides et touchantes envahit le lecteur qui goûte page après page des œuvres artistiques choisies avec soin, laissant transparaître toute la force d’un sentiment, d’un regard ou d’un geste. Quelques pages plus loin, des textes plus méditatifs apportent dans un vocabulaire riche une vision perceptive et historique. Cette approche thématique de l’art ne laissera pas le lecteur indemne et l’incitera sans nul doute à être plus attentif aux divers langages des émotions.

 
51fCTl2xAEL._

 

Mon livre de Haïkus : A dire, à lire et à inventer

Le haïku, dans sa brièveté, exprime un événement qui s’est passé en un instant, comme une photographie. L’idéal, pour écrire ces poèmes d’origine japonaise, est de pouvoir se promener en soi-même, « en vrai », l’esprit libre, le sens aux aguets, attentif, à l’affût.
Cet album, divisé en trois parties, propose après un prologue complet et instructif sur l’origine du haïku, d’en découvrir quelques-uns : des traditonnels japonais ayant pour thème les quatre saisons, des contemporains d’auteurs français parlant d’animaux. Après cette phase de découverte qui permet d’entrer dans l’univers du genre, l’auteur propose de s’essayer à la poésie japonaise à travers 10 conseils, jeux, et exemples de haïkus écrits ici ou là par des enfants. Les illustrations, variées dans leurs couleurs et leurs thèmes, sont en totale harmonie avec la poésie des mots et confèrent au recueil une réelle aménité.

 

41jXKk5oJjL._

 

L’Oiseau-émoi

Tout au fond de soi, chacun porte un oiseau-émoi : c’est lui qui fait jaillir les sentiments les plus profonds de notre âme. Page après page, l’auteur nous dit comment apprivoiser cet oiseau et le comprendre, et tout ce que l’on peut gagner …
D’une grande finesse et d’une rare qualité, ce texte traduit de l’anglais, court et poétique, est comme une recette du bonheur. Les douces aquarelles de l’illustratrice, dépouillées et parfaitement en harmonie avec le texte, lui confèrent une certaine légèreté, malgré la profondeur du sujet. C’est en se connaissant mieux soi-même, en écoutant les messages que notre oiseau-émoi nous délivre, que l’on peut être heureux.

 

61J0aC70bBL._SX385_

Youpi ! Oups ! Beurk !

Quoi de plus différents que la peur, la colère, la joie ou la tristesse ? Et pourtant, toutes ont un point commun : ce sont des émotions ! Mais qu’est-ce qui les déclenche ? Y en a-t-il plusieurs sortes ? Faut-il en avoir honte ? Rendent-elles intelligent ? Autant de questions, parmi bien d’autres, qui trouvent une réponse dans ce documentaire.
En invitant les plus jeunes à réfléchir sur ce que sont les émotions et ce qu’elles apportent, ce documentaire les aide à réaliser non seulement que tout le monde y est confronté mais aussi que même les « mauvaises » peuvent être bénéfiques en soulageant les tensions. Des conseils avisés sont dispensés au gré des pages ; et des activités ludiques également proposées. Avec des fenêtres à soulever et des illustrations très modernes, cet ouvrage est résolument conçu pour les lecteurs de 8 ans et plus.



Bienvenue en maternelle

Chaque année, c’est la même chose … Après deux longs mois de vacances, cartable et ciré sont de retour. Comme plus de 900 000 enfants l’ont fait l’année dernière, votre tout-petit fera sa rentrée à l‘école maternelle en septembre. Alors comment le préparer mais également se préparer à cette séparation  annoncée ? Comment l’accompagner dans ses premiers pas ?

Les premières fois sont toujours chargées d’espoirs et d’angoisses concernant l’avenir. Par delà l’apport purement éducatif de l’école maternelle, la rentrée en petite section reste aussi, pour les parents, un moment vécu avec émotion. Sa première rentrée à l’école nous fait poser un regard nouveau sur notre enfant, il devient écolier, et cela pour de longues, très longues années. Sera-t-il un bon élève ? Aura-t-il plaisir à apprendre et à faire ses devoirs ? Sera-t-il plutôt passif ou actif en classe, apprécié ou pas de ses enseignants, bon camarade, bagarreur ou boudeur ? Bref, les questions ne manquent pas et nos cœurs se serrent en pensant qu’il y aura forcément de bons et de moins bons moments et qu’il faudra le soutenir, l’encourager, l’aider, prendre parfois de bonnes décisions ou sanctionner pour le conduire jusqu’au terme de sa scolarité. Eh oui, sa première rentrée à l’école est aussi notre première rentrée comme parent de ce petit écolier. Alors, afin de calmer ses inquiétudes à lui, pensons à apaiser les nôtres. Pas de surinvestissement, aujourd’hui est aujourd’hui et « demain est un autre jour » ! Cultivons la joie de cette première fois, celle de le voir grandir, et préservons la légèreté du trajet et du « au revoir, on se retrouve ce soir ! » Chassons les impatiences et énervements : « Dépêche-toi ! » « Finis ton bol ! », « Reste tranquille ! » Pensons à chanter et rire pour parler de l’école et réduisons par dix nos mille recommandations inutiles …

Parallèlement à l’école, la rentrée scolaire marque aussi un nouveau temps dans l’année : parents et enfants se réorganisent, on prend de nouvelles résolutions, on adopte de nouveaux rythmes. C’est à ce moment aussi que l’on choisit ses activités extrascolaires. Une page nouvelle peut s’écrire alors … Voici quelques trouvailles qui pourraient vous être utiles pour cette prochaine rentrée :

  • Culotte d’apprentissage : Pour motiver votre enfant à quitter sa couche, vous pouvez lui proposer cette culotte en coton biologique. Elle l’accompagnera ainsi dans son apprentissage de la propreté.
  • Sac à dos Coq en pâte : Voici des petits cartables plus que mignons pour la rentrée. Et en plus d’être adorables, ils sont originaux (STOP aux énormes sacs à dos Dora ou Cars …) !
  • Coffret montre pédagogique Pam Tim : Il s’agit d’une montre créée avec des chrono-biologistes. Elaborée pour les enfants de maternelle, elle possède un cadran sur lequel s’affiche des sigles représentant les différentes activités de la journée. L’enfant peut ainsi se situer dans le temps bien avant de savoir lire l’heure.

Enfin, pour déminer les peurs de votre futur petit écolier, je vous propose quelques livres sur la rentrée à l’école maternelle, mais aussi à la crèche pour les tout-petits.
A tous, je souhaite une bonne lecture et une bonne rentrée scolaire !

5135QDC2yxL._SX385_

 

Totam à la crèche

Dans ce petit livre carré, les enfants retrouvent Totam, l’adorable lapereau, à la crèche. De la séparation le matin aux retrouvailles du soir, on le suit dans sa section, aux toilettes, à la sieste, au goûter …
Avec des textes simples et des dessins clairs, cette charmante histoire aidera parents et enfants à préparer l’entrée à la crèche.

 

518WtddEhxL._SX385_

 

A la crèche

Un grand imagier pour découvrir l’univers de la crèche. Au fil des doubles-pages, chaque étape de la journée est méticuleusement décrite, avec des situations à pointer.
Les dessins de Nathalie Choux sont d’une grande lisibilité pour les petits. Un livre pour préparer l’entrée à la crèche ou pour parler avec son enfant de sa journée.

 

514uFEZlM3L._SX385_

 

Eliott rentre à l’école

Eliott est un petit gorille, et ce matin-là, il va à l’école pour la première fois, avec son papa. On le suit sur son nouveau trajet, à l’arrivée dans sa classe, à la cantine, dans le dortoir … jusqu’au soir où il retrouve ses parents.
un album plein de détails tendres, à la bonne hauteur pour accompagner les enfants sur le chemin de l’école.

 

51hDQ5rbEWL._SX385_

 

La rentrée des animaux

Dans ce livre, on découvre la folle journée d’une joyeuse bande d’animaux : l’arrivée, les activités, la cantine, la sieste, les retrouvailles le soir … Tous ces moments où l’on se fait des copains, et où l’on apprend à vivre ensemble.
Voici un album pétillant pour tous ceux qui entrent à la maternelle.

 

51NbdAySIlL._

 

Mon imagier de lécole maternelle

Que fait-on avant l’école ? C’est quoi une école ? Que fait-on à l’école et après ? 300 photos classées par thème et de façon chronologique accompagnées d’un petit texte explicatif montrent et expliquent tout de l’école.
Cet imagier aux pages plastifiées est idéal pour les petites mains. Très actuel grâce aux abondantes photos contemporaines, il aborde les nombreux aspects de l’école et permet de familiariser le jeune écolier avec ce nouvel univers de vie. Un sommaire illustré et un index permettent d’aller facilement au sujet choisi.

 

416wjaemqGL._


Les p’tits incollables ma première imagerie 2-3ans

Pour la maternelle, les questions des p’tits incollables suivent fidèlement les programmes scolaires. Chaque boîte contient 2 éventails, pour jouer seul ou à plusieurs.
Résolument ludiques avec leurs questions-réponses, et tellement pratiques avec leur format éventail, les incollables amusent les enfants.




top